Eurofootball

11 janvier 2013

Voyage pour la coupe du monde 2014 au Brésl

Si votre rêve c'est de partir au Brésil pour voir la Coupe du monde 2014, Supporter sans frontières est la pour vous. Supporter sans frontières est une agence qui vous propose ses services pour porter vos couleurs au Brésil en toute sérénité. L'agence vous aide à organiser votre voyage de A à Z. Vous pouvez également gagner votre place pour le Brésil en jouant au jeux concours à partir du 1er mars. Supporter sans Frontieres vous sera d'une grande aide pour aller voir cette coupe du monde 2004 au Brésil.

Posté par eurofootball à 16:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Arsenal : Wenger aurait trouvé la solution pour convaincre Walcott

En fin de contrat, Theo Walcott semblait s'éloigner d'Arsenal ces derniers mois. Les Gunners ont cependant trouvé les arguments nécessaires pour le retenir. L'international anglais devrait être comblé sportivement et financièrement.

Après Francesc Fabregas et Samir Nasri, c'était au tour de Theo Walcott d'offrir quelques sueurs froides à Arsène Wenger. Comme ses deux anciens coéquipiers, l'attaquant semblait sur le point de quitter Arsenal alors que son contrat se termine en juin prochain. En cas de refus de prolonger, il devait faire ses valises dès cet hiver, et Manchester City ainsi que Chelsea étaient prêts à l'accueillir. Cela ne se produira visiblement pas.

Un salaire presque doublé et une place en pointe

Selon la presse britannique, l'international anglais aurait finalement donné son accord aux Gunners après une dernière offre alléchante. Walcott devrait prochainement parapher un nouveau contrat de 5 ans avec un salaire hebdomadaire de 110 000 euros et une prime à la signature de 3,7 millions d'euros. Le club londonien a donc visiblement trouvé les arguments financiers en doublant presque son salaire actuel.

Mais c'est sur le plan sportif qu'Arsenal a peut-être définitivement convaincu son joueur. Depuis plusieurs rencontres, Wenger a en effet décidé de l'aligner à la pointe de son attaque. Une volonté de la part de Walcott, visiblement lassé d'évoluer sur les ailes. Un replacement qui lui a notamment permis d'inscrire 4 buts lors des cinq derniers matchs, portant son total à 14 réalisations toutes compétitions confondues. Ce qui fait de lui le meilleur buteur actuel du club. De quoi visiblement convaincre les dirigeants londoniens à faire un petit effort financier supplémentaire...

Posté par eurofootball à 16:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ballon d'Or : le palmarès de 2012 de Messi en ligne de mire

Auréolé d'un 4e Ballon d'Or consécutif, l'international argentin Lionel Messi règne en maître sur le monde du ballon rond. Icône du FC Barcelone, la Pulga a un palmarès fourni en Catalogne mais vierge avec l'Albiceleste, de quoi susciter, pour les plus sceptiques, quelques critiques.

Le Ballon d'Or a souvent été sujet à controverse. En 2006, le capitaine de la sélection italienne Fabio Cannavaro se voyait remettre le prestigieux trophée quelques mois après son sacre en Coupe du monde, face à la France. Depuis, les règles ont changé.

Sacré meilleur joueur au monde pour la quatrième fois consécutive, Lionel Messi est au sommet. Les supporters du FC Barcelone peuvent être admiratifs, il vient même d'établir le record du nombre de buts en une année civile, avec 91 unités.

La confiance du sélectionneur

En Argentine pourtant, Messi n'a encore rien gagné. Son sélectionneur Alejandro Sabella, l'a pourtant nommé capitaine. «Le brassard a contribué à le responsabiliser encore davantage et si c'est positif pour lui, ça l'est aussi pour ceux qui l'entourent. C'est un garçon respectueux et qui ne manque pas de caractère» , a-t-il confié au magazine France Football paru exceptionnellement ce mercredi. Mais au niveau international Messi, pour certains, semblait moins méritant que son coéquipier Iniesta.

Pour les plus farouches détracteurs, ce Ballon d'Or paraît presque immérité ! Le FC Barcelone n'a remporté ni la Liga, devancé par Cristiano Ronaldo et le Real Madrid, ni la Ligue des Champions. Et Iniesta remportait pendant l'été l'Euro 2012, sacré meilleur joueur du tournoi. Messi a «seulement» remporté la Coupe du Roi et rien avec l'Argentine depuis sa première sélection.

Si le talent de Messi est indéniable, les critères retenus pour décerner le Ballon d'Or ont bien changé depuis l'époque où souvent seul le palmarès entrait en compte, et depuis 2010 où le Ballon d'Or, alors détenu par France Football, est devenu propriété exclusive de la FIFA. Les détracteurs peuvent toujours invoquer ce détail, le Ballon d'Or 2012 est bien, et restera, propriété de Messi.

Posté par eurofootball à 16:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Juve : la déclaration de Marchisio choque Naples

Pour avoir clamé en interview son hostilité à l'égard du Napoli, le milieu de terrain de la Juventus a fait scandale ce jeudi en Italie. Le club du sud de la péninsule réclame des éclaircissements, la Juve tente de minimiser.

Sur le terrain, Claudio Marchisio est plutôt du genre discret. Ses 4 buts inscrits cette saison en championnat n'ont pas suffi à lui enlever cette image de joueur multi-tâches, dont l'activité ne se traduit malheureusement pas dans les statistiques. En revanche, lorsqu'on lui tend un micro, le joueur de 26 ans se lâche.

Une rivalité exacerbée par les dernières finales

Interrogé par le Corriere della Sera, qui souhaitait savoir si un joueur en particulier lui inspirait de l'antipathie, Marchisio a répondu que ce n'était «pas un joueur, mais une équipe : Naples. Surtout après les finales houleuses de la Coupe d'Italie et de la Supercoupe. Quand je les affronte, j'ai un déclic.»

Pour comprendre le sens de cette déclaration, il faut se souvenir que la finale de la Coupe d'Italie, en mai dernier, s'était conclue sur un succès des Napolitains (2-0). Trois mois plus tard, les deux équipes s'étaient retrouvées en Supercoupe. Et cette fois, c'est la Vieille Dame qui en était sortie vainqueur au terme d'un match acharné (4-2, deux exclus du coté du Napoli).

Une guerre… de communiqués

Cela justifie-t-il la déclaration de guerre de Marchisio ? Pas aux yeux de l'ancien club de Diego Maradona, qui a publié sur son site officiel un communiqué dénonçant «une offense grave faite au Napoli et au football italien. Nous espérons qu'il s'agit d'un malentendu et attendons une clarification de la part du joueur.»

En soirée, la Juventus y est à son tour allée de sa déclaration officielle en prenant la défense de son milieu de terrain : «Claudio Marchisio a exprimé une opinion. Cette opinion fait clairement référence à la saine rivalité entre le Napoli et la Juventus, suite aux nombreuses joutes sportives spectaculaires que se sont livrées les deux équipes. Il n'y avait aucune offense, il ne faut pas chercher de polémique inexistante.» Inexistante, mais pas près de s'arrêter…

Posté par eurofootball à 16:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]